Fondée en février 2012

Logo

Communiqué de fondation

Conscients que le système capitaliste impérialiste n’a jamais tiré autant de richesses de l’exploitation du travail humain, qu’il n’a jamais autant pillé, gaspillé, détruit et pollué.

Conscients de l’urgence à remettre en cause radicalement cet ordre criminel qui, dans le monde entier, subordonne tous les choix politiques, économiques et sociaux aux intérêts de l’oligarchie, de plus en plus riche, égoïste et arrogante.

Conscients que la jeunesse, avec toute sa capacité de contestation et de révolte, avec son esprit critique et son dynamisme, doit s'engager aux côtés de la classe ouvrière et du peuple pour renverser ce système.

Nous, jeunes, lycéens, étudiants, apprentis, travailleurs avec ou sans-papier, précaires, chômeurs… réunis ce 26 février 2012, nous engageons dans la lutte pour la révolution à travers la création de l’UJR, organisation de jeunesse à caractère populaire, révolutionnaire et internationaliste, en lien avec le PCOF.

La jeunesse populaire est la frange de la jeunesse qui subit le plus durement les affres de ce système. Nous nous battons pour ses droits à accéder à des conditions d’existence dignes et nous soutenons les jeunes qui, de Tunis à Madrid, de Saint-Denis de la Réunion à Dakar, comme ceux dans de nombreux autres pays sur tous les continents, se dressent contre l’exploitation, la répression et l’oppression.

Nous appelons à nous rejoindre tous les jeunes révoltés par le système et prêts à s'engager pour défendre les intérêts de la jeunesse populaire.  

UJR, 1er congrès - février 2012